EditionMag

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

La presse gratuite face à la presse payante

Envoyer Imprimer PDF

To be gratuit or not to be ?


Il est facile de constater que seule la presse gratuite sort son épingle du jeu. Entièrement financée par la publicité, elle se place comme le meilleur support du marché en ravissant ainsi la place à la presse payante qui se voit contrainte de remettre à plat non seulement son mode de financement, mais aussi de fonctionnement.


Depuis 2002, cette presse quotidienne gratuite d’information (PGI) venue du Nord de l'Europe et conçue sur un modèle économique différent, a considérablement bousculé notre modèle de presse nationale. Après s'être imposée comme un nouveau concept : amener la presse à un large public de lecteurs toutes catégories confondues, ce n'est plus le lecteur qui va à la presse! Elle finit par faire des émules.
La presse gratuite d’annonces (PGA), tel que "
ParuVendu", anciennement "Bonjour" et qui est déposé chaque semaine dans les boîtes aux lettres à travers quelques villes de France ou comme "Top Annonces" ne s’est pas sentie pour autant bousculée par cette arrivée. Il semblerait que chacune trouve sa place dans ce marché où la publicité a largement le vent en poupe.

En 4 ans, "
Metro" et "20Minutes" ont su se partager les bénéfices d'un nouveau marché en répondant à un besoin des lecteurs pressés, lire vite et bien.
C'est aussi la raison pour laquelle le Groupe Bolloré bien placé dans le domaine de la communication et des médias a voulu s'immiscer dans le marché de la presse gratuite en lançant un quotidien du soir "Direct Soir". Après une courte période d'essai très certainement concluante durant laquelle il a été distribué à la criée, le journal du soir reviendra sur les devants de la scène le 4 septembre prochain dans les principales villes de France.

D’ici là, des pourparlers des groupes des grands quotidiens nationaux tel que "Le Monde" avec l’Industriel Vincent Bolloré poursuivent leurs concertations afin de définir la stratégie de création d’un nouveau quotidien gratuit du matin pour Paris où le réseau des gratuits Ville Plus n'est pas présent. De son coté, "Le Figaro" en étude avec M6 pense tenter sa chance avec la publication d'un quotidien gratuit du soir. 

En investissant le marché de la presse gratuite, ces grands titres nationaux vont-ils enfin découvrir un moyen d’ajuster la balance économique entre le payant et le gratuit ? Et éviter ainsi que la presse payante ne soit reléguée un jour aux oubliettes.
En tous les cas, cette prise de conscience un peu tardive ne peut que laisser présager de futures luttes d’empoigne entre les différents acteurs de la presse soucieux de l’enjeu.



La presse gratuite sur le territoire national



Ville Plus est un réseau composé de quotidiens gratuits distribués dans les principales villes de France comme Lille : "LillePlus", Lyon : "LyonPlus"  et Bordeaux : "Bordeaux7", mais pas à Paris. En revanche, la concurrence risque d’être rude dans la capitale française, car les gratuits "20Minutes" et "Metro" y sont implantés depuis 4 ans.




La ville de Lyon, outre ses quotidiens gratuits d’information, possède depuis 2005 son gratuit people, "LYONPEOPLE.COM".




En attendant, la presse gratuite cherche à multiplier ses publications, et à cette fin, toutes les occasions sont bonnes.
Lors de la coupe du monde de football en juin/juillet dernier est apparu un nouveau quotidien sportif gratuit lancé par
Metro France dont la chaîne de télévision TF1 est en partie actionnaire.

En 2004, connaissant le franc succès de la presse féminine,
M6 avec le magazine gratuit "Femme en ville" a voulu être le premier sur le créneau du "féminin" gratuit partout en France. Ce succès lié à l’ancien dirigeant de "20Minutes", Hervé Pointillard est aussi à l’origine du mensuel gratuit pour hommes "Hommes en ville".
Mais
M6 ne pouvait pas en rester là. Le public "ado" a son gratuit aussi, le magazine mensuel gratuit "CITATO" dont la vocation est de promouvoir le plaisir de la lecture de presse auprès des jeunes de 15 à 25 ans.











Quelques ressources


Pour finir, voici quelques ressources indispensables en commençant par l’évolution de la presse d’hier à aujourd’hui retracée dans un article du magazine
l’Internaute, "L’Histoire de la Presse".
Mais aussi avec
WIKIPEDIA, l’encyclopédie communautaire, "Chronologie de la Presse"
et "
Histoire de la Presse".

Et puis, bien sûr, les chiffres de tirage et de distribution de la Presse Gratuite d’Information, la Presse Gratuite d’Annonce et toutes les presses, y compris celle Internet et multimédia, avec l’
OJD – Office de Justification de la Diffusion.

Mise à jour le Mardi, 03 Août 2010 20:31